Le portail “Foncier et Développement”

Le portail “Foncier et Développement”

Le portail “Foncier et Développement” est alimenté par un ensemble d’organismes (Agter, Cirad, CNRS, ESGT, Fief, Gret, Hub rural, IAMM, IRD UMR Gred, MAE, UEMOA, Sedet) dont les champs d’expertise et la disponibilité d’informations scientifiques et/ou opérationnelles sont la garantie d’un enrichissement diversifié et régulier du portail.

Un point d’accès privilégié à l’information sur la question foncière dans les pays du Sud

Le portail « Foncier et développement » a vocation à devenir un point d’accès privilégié pour tous ceux – opérateurs, techniciens, élus, décideurs ou chercheurs – qui désirent s’informer sur la thématique du foncier.        Consulter le plan du site

Aux origines de l’initiative

Prenant la mesure de l’enjeu de regrouper, structurer et donner accès aux connaissances et outils sur cette thématique, la coopération française a sollicité le Comité technique « Foncier et développement », groupe de réflexion et d’échanges associant depuis 15 ans des spécialistes de disciplines et de compétences variées, pour qu’ils réfléchissent à la création d’un site qui réunisse, valorise et suscite l’offre d’information disponible sur Internet.

Le portail fonctionne aujourd’hui sous la forme d’un dispositif co-géré par plusieurs partenaires. Son lancement a été rendu possible grâce au financement du projet mobilisateur « Appui à l’élaboration des politiques foncières » financé par l’Agence française de développement (AFD).

De par ses origines et le cadre institutionnel dans lequel il s’inscrit, le portail a aujourd’hui une dominante forte à la fois rurale et africaniste. Il entend cependant rompre progressivement avec des approches traditionnellement sectorielles, dépasser les clivages rural/urbain et donner accès à une information sur le foncier comme élément central des politiques publiques. Il a également vocation à terme à fournir une offre d’information sur une grande majorité de pays où la question foncière se pose avec acuité.