Deux universitaires planchent sur le foncier (Tahiti)

“L’Université de la Polynésie française accueillait, vendredi, deux soutenances de thèse de doctorat consacrées à la propriété, publique et privée. Des représentations foncières de l’ancienne société tahitienne aux nouvelles conditions de droit générées par le statut d’autonomie de 2004, ces recherches éclairent les problématiques récurrentes liées au foncier en Polynésie française…”. Pour lire la suite.