La ruée vers la terre

“Les financiers en costume cravate qui spéculent ou les automobilistes qui roulent au carburant verts sont volontiers désignés comme responsables de la hausse des produits agricoles. Une vision partielle et surtout très citadine des déterminants de l’agriculture qui a relégué au second plan le fondement pourtant essentiel à tout projet agricole : la disponibilité d’une terre bien arrosée…”. Pour lire la suite de cet article, cliquer sur le lien ci-dessous.