Participation du Comité à la Conférence de la Banque Mondiale sur le foncier

Participation du Comité à la Conférence de la Banque Mondiale sur le foncier

du 23/03/2015 au 27/03/2015

Le Comité technique “Foncier et Développement” a participé à la 16e conférence de la Banque Mondiale sur le thème « Terre et pauvreté », qui s’est tenue à Washington, du 23 au 27 mars 2015. Ce cycle de conférence avait pour objectif de permettre un échange élargi autour des approches novatrices visant l’amélioration de la gouvernance foncière.

L’économiste James Robinson, de l’université Harvard, a introduit la conférence, par une communication sur les enjeux politiques des réformes foncières (voir ici son intervention). Plus d’un millier de personnes, représentants des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et de la recherche, ont participé aux différentes sessions

Représenté par ses tutelles (AFD, MAEDI) ainsi que par son secrétariat technique (GRET), le Comité y a présenté ses deux derniers travaux, dans différentes instances de débat :

  • Le guide d’analyse ex-ante des projets d’investissements agricoles à emprise foncière, a été mis en débat à deux reprises, plusieurs participants soulignant l’approche originale et ambitieuse de la France (élaboration de diligences internes au groupe AFD, promotion des agricultures familiales, recours à l’évaluation économique, besoin de suivi des investissements dans la durée) – Voir la présentation en anglais et en français
  • Le rapport final sur la formalisation des droits sur la terre dans les pays du Sud (voir l’actualité consacré à ce rapport) a été présenté dans une session consacrée au bilan des actions de la coopération internationale dans le foncier. La qualité du travail a été soulignée par plusieurs intervenants – Voir la présentation en anglais et en français

Deux table-rondes dédiées aux réformes foncières en Afrique de l’Ouest ont aussi réuni les délégations de la sous-région venues en grand nombre (Sénégal, Mali, Togo, Bénin).

L’intégralité des interventions des intervenants de la conférence sont disponibles sur le site de la Banque Mondiale ici