Spéculations foncières: Démocratie menacée (Mali)

“Lorsque l’attribution des lots à usage d’habitation a été placée sous l’autorité des maires du district Bamako, ce fut la hantise chez les gens les plus pauvres. Les maires, les autorités, et les spéculateurs ont fait haro sur les terres…”. Lire la suite de l’article de Amy SANOGO paru dans l’édition du 5 novembre du journal le Mali.fr.