Communication atelier / colloque

Les lois agraires de 1917 et de 1992 au Mexique : leurs implications intrafamiliales, intergénérationnelles et migratoires au sud de l’état du Veracruz

Alberto Del Rey (Universidad de Salamanca), André Quesnel (IRD & CEPED) | Colloque "Les frontières de la question foncière : Enchâssement social des droits et politiques publiques" 17-19 Mai 2006, Montpellier | 2006 |

L’objectif de cette communication d’A. del Rey et A. Quesnel au colloque “Les frontières de la question foncière : Enchâssement social des droits et politiques publiques” est d’abord de montrer les relations étroites entre les politiques foncières et les dynamiques familiales et générationnelles au cours de l’histoire agraire mexicaine. Il est en second lieu de souligner les conséquences de la loi foncière de 1992 sur la reproduction sociale des familles et des communautés rurales en les comparant avec les familles vivant sous le régime de la propriété privée. Avec la possibilité de mise en gage du titre foncier, la migration de longue durée à la frontière nord du Mexique et aux Etats-Unis s’est intensifiée depuis dix ans.