Constructions anarchiques: Pourquoi le déguerpissement est un échec à Abidjan (Côte d’Ivoire)

“Les baraques, commerces, villas de hauts standing et autres magasins situées aux abords des rues, grandes artères et autres lieux déclarés d’utilité publique du District d’Abidjan, notamment de Yopougon, Adjamé, Cocody, Plateau, Koumassi, Port Bouët … sont depuis quelques mois dans le viseur des maires de ces localités, du ministère de la Ville et de la Salubrité et même dans celui du ministère de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat. Ces autorités ministérielles et élus locaux, certainement pour des questions d’assainissement de leurs cités respectives, et dans l’optique de faire respecter le schéma directeur du District d’Abidjan ont procédé au déguerpissement des commerçants exerçant aux abords des artères principales de la perle des lagunes. Ils entendent par ailleurs même s’attaquer à des constructions de hauts standings. Qui selon les responsables du ministère dirigé par Marcel Amon-Tanoh, n’ont fait l’objet d’aucun titre foncier et qui ne répondent pas aux exigences du ministère de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat…”. Lire la suite