La terre aux Malgaches et le droit à l’information préalable sur tout projet d’investissement

le 17/04/2017

Au milieu de l’engouement et de la frénésie des dirigeants dans la recherche d’investisseurs étrangers tous azimuts, le Collectif TANY tient à soulever deux principes fondamentaux relatifs à la gestion des terres déjà évoqués mais dont le rappel s’avère indispensable dans le contexte actuel : la vente de terre aux sociétés à capitaux majoritairement étrangers devra être interdite et la transparence vis-à-vis des citoyens sur les contrats, leur contenu et leur application devra être assurée.

Lire le communiqué, daté du 17 avril 2017, dans la rubrique “Voir aussi”, à droite de cette page.