Communication atelier / colloque

Contrôle du travail et accès à la terre : mobilité et relations intergénérationnelles au centre du Bénin

Pierre-Yves Le Meur (GRET) | Colloque "Les frontières de la question foncière : Enchâssement social des droits et politiques publiques" 17-19 Mai 2006, Montpellier | 2006 |

Cette communication de P.-Y. Le Meur au colloque “Les frontières de la question foncière : Enchâssement social des droits et politiques publiques” traite des relations entre travail et terre au Bénin. Le centre du Bénin est caractérisé par une longue histoire de mobilité. Depuis les années 1930, les relations intergénérationnelles et les itinéraires d’accumulation ont été fortement influencés par une forte émigration temporaire (vers le Ghana, la Côte d’Ivoire, puis le Nigeria et les villes du Bénin) sur laquelle s’est greffée, à partir des années 1960, une immigration en provenance d’autres régions du Bénin. L’organisation sociale de ces deux formes de mobilité, qui prend souvent la forme d’une relation patron/client, renvoie aux questions du contrôle de la force de travail et de l’accès à la terre et aux ressources naturelles. Elle structure les relations intergénérationnelles aux seins des et entre les communautés migrantes et autochtones, et contribue, en liaison avec les modalités d’ancrage de l’Etat, à forger une gouvernementalité spécifique dans cette zone de frontière.