Fiche/guide méthodologique

La décentralisation au Mali : le “transfert de compétences” en difficulté

Cheibane Coulibaly | Comité technique "Foncier et développement" | 2011 | ,
La décentralisation au Mali : le “transfert de compétences” en difficulté

La politique de décentralisation au Mali apparaît aux yeux de nombre d’observateurs comme une des plus audacieuses en Afrique à cause du nombre très élevé d’institutions créées : simultanément 683 nouvelles communes (en plus des 19 déjà existantes), 52 cercles, 8 régions et le district de Bamako. Le nombre des institutions a mis au cœur de la décentralisation la question du transfert des pouvoirs, responsabilités et ressources de l’État à tous ces niveaux. En même temps se posent deux autres questions importantes : quelles sont les prérogatives des institutions dites traditionnelles créées par les populations au niveau des villages (fractions et quartiers) et entre les villages ?